Notre partenaire Buzz o' Clock publie des fiches-pays très complètes.
Voici celle sur le Canada

Le Canada est le pays le plus septentrional de l'Amérique du Nord. Il borde les États-Unis au sud (avec la frontière non défendue la plus longue du monde) et au nord-ouest (État de l'Alaska). Le pays s'étend de l'océan Atlantique à l'est jusqu'à l'océan Pacifique à l'ouest et au pôle Nord. L'île du Groenland est au nord-est des îles polaires du Canada, alors que la possession française de Saint-Pierre-et-Miquelon se trouve au large de la côte est.

Drapeau Canada
Situation Canada
Langues officielles Anglais et Français
Capitale Ottawa
Gouvernement

- Reine
Monarchie
parlementaire
fédérale
Élisabeth II
Superficie
 - Totale
 - Eau (%)
Classé 2e
9 984 670 km²
8,62%
Population
 - Totale
 - Densité
Classé 37e
33 576 126 hab.
3,24 hab./km²
Indépendance
- AANB
- Statut de Westminster
- Loi de 1982 sur le Canada
Du Royaume Uni
1er juillet 1867
11 décembre 1931
17 avril 1982
Monnaie Dollar canadien
Fuseau horaire UTC -3,5 à -8
Hymne national Ô Canada
Domaine internet .ca
Indicatif téléphonique ++1
Le Canada est le deuxième pays en superficie au monde, mais la population est peu dense sauf en des points précis. Moderne et technologiquement avancé, il est autosuffisant quant à l'énergie et figure parmi les rares pays développés dont l'économie est fortement basée sur les ressources naturelles, extrêmement abondantes sur et dans son sol.

Le Canada est membre du Commonwealth, de la Francophonie, de l'OTAN, l'ONU, du G8 et de l'APEC.

Histoire

Le Canada, habité par les peuples autochtones (dont les Premières Nations, les Dene et les Inuit) depuis environ 10 000 ans, a été exploré pour la première fois par des Européens vers l'an 1000, quand les Vikings s'y sont installés brièvement, près de Terre-Neuve. Des expéditions et des installations plus permanentes sont survenues durant le XVIe et le XVIIe siècle, avec les premiers colons français.

Après la guerre de Sept Ans, la France échangea la Nouvelle-France aux Britanniques pour la Guadeloupe. Après la Révolution américaine, plusieurs loyalistes se sont installés au Canada. Les colons français et anglais co-existaient. Plus tard, trois colonies britanniques, la Province du Canada, le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse s'unirent sous l'appelation « Dominion du Canada » le 1er juillet 1867 (aujourd'hui fêté comme Fête du Canada). La Province du Canada se divisa en deux provinces le Québec et l'Ontario selon les anciennes frontières du Bas-Canada et du Haut-Canada. L'indépendance législative arriva en 1931 lors du Statut de Westminster et judiciaire en 1949 lors de l'abolition des appels civils devant le Comité judiciaire du Conseil privé.

C'est en 1982 que le Canada a rapatrié la constitution canadienne (c'est-à-dire obtenu le pouvoir d'y apporter des modifications sans l'autorisation du Royaume-Uni) contre le gré du gouvernement de la province de Québec qui y perdait des acquis, surtout au niveau linguistique.

Dans la deuxième partie du XXe siècle, le gouvernement de la province francophone du Québec a réclamé la souveraineté-association, mais les deux référendums organisés à cet effet en 1980 et 1995 ont échoué avec des taux de rejet respectifs de 59,56 % et 50,6 %.

Le nom Canada vient d'une langue iroquoienne (prononcé kanata), signifiant village.

Politique

Le Canada est une monarchie constitutionnelle qui reconnaît Sa Majesté Élisabeth II comme Reine du Canada depuis son couronnement le 6 février 1952. En sa qualité de représentante de la Reine, chef d'État fédéral, Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, Gouverneure générale et Commandante en chef des Forces canadiennes, assume les prérogatives royales lorsque la Reine ne se trouve pas au Canada. Le gouverneur général est nommé par la Reine sur conseil du Premier ministre.

De plus, le Canada est un régime parlementaire fédéral avec une tradition démocratique héritée de la démocratie anglaise du XVIe siècle. Le régime est constitué du pouvoir exécutif, le cabinet ministériel dirigé par le premier ministre, et du pouvoir législatif comprenant les deux chambres de gouvernement : la Chambre des communes et le sénat. Le sénat a le pouvoir de refuser toute loi proposée par les députés.

La Constitution du Canada consiste en une série de lois constitutionnelles enchevêtrées, celles-ci étant composées de textes écrits et de traditions et conventions non-écrites. La Constitution inclut la Charte canadienne des droits et libertés garantissant aux Canadiens les droits et libertés qui y sont énoncés, et qui ne peuvent être enfreints par aucun niveau de gouvernement au Canada. « Ils ne peuvent être restreints que par une règle de droit, dans des limites qui soient raisonnables et dont la justification puisse se démontrer dans le cadre d'une société libre et démocratique » (Extrait du premier article de la Charte). En outre, une « clause nonobstant » octroie au Parlement fédéral ainsi qu'aux législatures provinciales le pouvoir de légiférer en tout temps, et dans la mesure convenue par les législateurs, en outrepassant temporairement certaines dispositions de la Charte – dans les libertés fondamentales, les garanties juridiques ou les droits à l'égalité – pour une période de cinq ans renouvelable.

Le poste de Premier Ministre, chef du gouvernement du Canada, revient de facto au chef du parti politique dont la représentation à la Chambre des Communes est la plus grande, ce qui peut mener à des situations où le parti du gouvernement peut être majoritaire comme minoritaire. Le premier ministre choisit ensuite les membres du conseil des ministres. Les nominations ministérielles sont effectuées par le gouverneur général en conseil sur les recommandations du Premier ministre, ces dernières étant habituellement de facto respectées bien qu'elles peuvent de jure être rejetées. Les membres du Cabinet proviennent généralement du parti politique du Premier ministre, et fort majoritairement des députés de la Chambre des communes, bien que certains puissent aussi provenir du Sénat, ou même dans de rares cas, ne faire partie d'aucune Chambre du Parlement.

Avant d'entrer en fonction, le Premier ministre du Canada ainsi que tous les membres de son cabinet ministériel sont assermentés par le gouverneur général en conseil d'abord en tant que conseillers privés au sein du Conseil privé de la Reine pour le Canada, et ensuite en tant que membres du Cabinet. Le Premier ministre exerce des pouvoirs nombreux, notamment quant à la nomination des responsables au sein du Gouvernement et de l'administration publique. La tradition veut que la mention « très honorable » accompagne le nom du premier ministre. Le très honorable Stephen Harper, chef du Parti Conservateur du Canada, est Premier ministre depuis le 6 février 2006.

La Chambre des communes du Canada est composée de députés élus au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans chacune des circonscriptions électorales (jadis appelées « comtés »). Des élections générales sont déclenchées par le gouverneur général en conseil après que celui-ci ait dissous la Chambre des communes sous recommandation, soit :

* volontaire et stratégique du Premier ministre,
* au terme du mandat de cinq ans
* à la suite d'un vote de confiance non favorable au gouvernement en place par les députés fédéraux.

Toronto Les membres du Sénat, dont le siège est octroyé sur une base régionale, sont choisis par le Premier ministre et assermentés à vie par le gouverneur général en conseil pour servir jusqu'à l'âge de 75 ans au maximum.

Les quatre partis politiques du Canada siégeant actuellement au Parlement sont, en ordre décroissant de représentation à la Chambre des communes : le Parti Conservateur du Canada (PCC), le Parti Libéral du Canada (PLC), le Bloc québécois (BQ) et le Nouveau Parti Démocratique du Canada (NPD), et ce, sans compter le député indépendant de la circonscription de Portneuf, André Arthur. Bien que plusieurs autres partis ne soient pas représentés au Parlement, la liste des partis historiques avec représentation est substantielle (voir Partis politiques canadiens).

Étant donné l'existence du régime fédéral, le Canada comporte un niveau de gouvernement décentralisé au niveau provincial. Chaque province est un État à part entière avec un régime également parlementaire. Le régime est constitué du pouvoir exécutif, le cabinet ministériel dirigé par le premier ministre provincial, et d'une chambre législative les Assemblées législatives des provinces et territoires du Canada. Un lieutenant-gouverneur agit en tant que représentant de la Reine au niveau provincial et possède les pouvoirs de chef d'État au niveau de la province.

Le poste de premier ministre est similaire au poste fédéral mais son pouvoir se limite au niveau de la province. Les nominations ministérielles sont effectuées par le lieutenant-gouverneur en conseil sous les recommandations du Premier ministre.

La législature de chaque province est composée de députés élus au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans chacune des circonscriptions électorales provinciales (différentes des circonscriptions fédérales, à l'exception de l'Ontario, où les circonscriptions provinciales coïncident avec les circonscriptions fédérales depuis 1999).

Un certain partage des compétences légales existe entre les parlements, quoique dans certains cas les deux peuvent légiférer sur les mêmes questions, par exemple l'environnement.

Emblème

L'emblème du Canada est la feuille d'érable rouge.

Langues officielles

Les deux langues officielles sont le français et l'anglais ; le français est majoritairement parlé au Québec (80%) et en est l'unique langue officielle au niveau politique provincial. Le tiers de la population du Nouveau-Brunswick l'est également - le Nouveau-Brunswick est d'ailleurs la seule province officiellement bilingue. On retrouve beaucoup de francophone dans l'est et le nord de l'Ontario (10% de la population) et dans le sud du Manitoba.
La Loi sur les langues officielles prévoit que « Le gouvernement fédéral s'engage à favoriser l'épanouissement des minorités francophones et anglophones du Canada et à appuyer leur développement, ainsi qu'à promouvoir la pleine reconnaissance et l'usage du français et de l'anglais dans la société canadienne. ». Globalement, le français est parlé, comme langue maternelle, par le quart des Canadiens. Il est à noter toutefois que la proportion de Canadiens bilingues est basse (surtout chez ceux qui sont majoritaires chez-eux), les deux peuples canadiens se mêlant peu.

Provinces et territoires

Le Canada est constitué de dix provinces et de trois territoires. La différence majeure entre une province et un territoire canadien est que les provinces existent en vertu de la constitution canadienne et exercent dans certains champs de compétence des pouvoirs souverains, tandis que les territoires relèvent du gouvernement fédéral canadien qui a dévolu certains pouvoirs aux administrations locales par une simple loi.

Le territoire est une entité administrative comparable aux provinces par l'existence d'une assemblée législative, mais elle reste sous la souveraineté du Gouverneur général du Canada - comparativement aux provinces qui possèdent chacune un Lieutenant gouverneur - et sous la juridiction du gouvernement du Canada par l'entremise d'un Commissaire nommé par la Chambre des communes. Les territoires sont toujours une création d'une loi du Parlement du Canada.

L'attribution des pouvoirs ou champs de compétences attribué au gouvernement fédéral et aux provinces sont établis en vertu des articles 92 et 93 de la Constitution. Les pouvoirs non prévus au document, les pouvoirs résiduaires, relèvent du gouvernement fédéral.

Chaque province possède son parlement, son gouvernement (premier ministre, ministres), son budget, ses tribunaux etc., leur donnant le contrôle sur les programmes sociaux sur la santé, l'éducation, le bien-être social, l'adminsitration de la justice etc. Les provinces peuvent lever un impôt sur le revenu et percevoir des droits de license. Certaines d'entre elles reçoivent des paiements de transfert et/ou de péréquation du gouvernement fédéral en vertu d'ententes administratives entre les deux palliers de gouvernement.

Les législatures provinciales et territoriales sont monocamérales, chaque province ayant abolie son Conseil Législatif au cours de l'histoire et opérant sous une procédure similaire à celle de la chambre des communes canadienne. (La législature du Québec est appelée Assemblée nationale, et celle de Terre-Neuve-et-Labrador est appelée chambre d'assemblée.) Le chef du gouvernement de chaque province, appelé le premier ministre, est le chef du parti qui possède le plus de sièges. C'est aussi le cas au Yukon. Les législatures des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut n'ont pas de parti. Le représentant de la Reine de chaque province est le lieutenant-gouverneur; aux territoires, le chef d'État est le commissaire, qui représente le gouvernement fédéral plutôt que la Reine directement, mais exerce en général les fonctions symboliques d'un lieutenant-gouverneur.

Géographie

Le Canada est un pays nordique d'Amérique du Nord. Il possède une frontière de 6416 kilomètres avec les États-Unis au sud et 2477 kilomètres avec l'états américain d'Alaska au nord-ouest(pour un total de 8893 kilomètres de frontières avec les États-Unis, ce qui en fait la plus longue frontière non militarisée au monde). À l'ouest, il y a l'océan Pacifique, au nord, l'océan Arctique, la Baie d'Hudson et la Baie de James (communément appellé Baie James), au nord-est la mer du Labrador, à l'est, le Golfe du Saint-Laurent et l'océan Atlantique et au sud-est la Baie de Fundy.

Le pays est composé de dix provinces (P) et de trois territoires (T)qui sont de l'ouest à l'est et du nord au sud : Yukon (T), Colombie-Britannique (P), Territoires-du-Nord-Ouest (T), Alberta (P), Saskatchewan (P), Nunavut (T), Manitoba (P), Ontario (P), Québec (P), Terre-Neuve-et-Labrador (P), Nouveau-Brunswick (P), Île-du-Prince-Édouard (P), Nouvelle-Écosse (P).

Les territoires sont situés au nord du pays et les provinces au sud, à l'exception de Terre-Neuve-et-Labrador dont l'exrémité sud est relativement nordique.

Géographie physique

Carte Canada

Montagnes :
Le Canada possède quelques régions de montagne qui sont (ouest vers l'est) : - Cordillère de l'Ouest : recouvre presque entièrement la Colombie-Britannique et le Yukon, elle se trouve aussi un peu dans le sud-ouest de l'Alberta. Elle se part d'Alaska (É-U) et se rend jusqu'au Mexique. En fait, les Andes sont son prolongement. C'est là que sont situé les plus hautes et jeunes montagnes du Canada.

- Bouclier canadien : en fait, c'est un immense plateau qui recouvre 49% de la superficie du pays. Au Québec, dans le sud du plateau se trouve un petit groupe de montagnes, les Laurentides.

- Appalaches : plus vieilles montagnes du pays, elles le sont moins que le Bouclier canadien. Elles se trouvent dans le sud-est du Québec et recouvrent le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. Les montagnes du Vermont (É-U) sont les Appalaches. Elles se rendent jusqu'au centre des États-Unis.

- Montérégiennes : collines dans le sud du Québec, se sont de petites montagnes seules dans les plaines des Basses terres du St-Laurent et des Grands lacs.

Fleuves :
Lac Louise Le Canada possède à lui seul plusieurs fleuves qui sont, de l'ouest vers l'est :
- Frazer : se situe en Colombie-Britannique.
- Columbia : se situe en Colombie-Britannique.
- Mackenzie : dans les Territoires-du-Nord-Ouest, c'est le plus long fleuve canadien.
- Saint-Laurent : importante voie navigable qui permet une entrée profonde à l'intérieur du continent nord-américain, c'est Jacques Cartier qui le découvrit. Il se trouve dans le sud du Québec et il a permis le peuplement du plus grand foyer canadien dans le sud du Québec et de l'Ontario. Le St-Laurent était auparavant une mer nommée Mer de Champlain, en l'honneur d'un grand découvreur français, Samuel de Champlain, bien que celui ne l'ait pas découvert. Montréal, Laval, Trois-Rivière, Québec, Lévis, Sept-îles sont des villes québécoises se trouvant sur ses berges ou comme îles.
- Churchill : il se trouve dans Terre-Neuve-et-Labrador.

Lacs :
Le Canada est le pays possédant le plus d'eau douce au monde et la présence d'une «infinité» de lacs le prouve. Les plus grands lacs au monde s'y trouve.

Les Grands lacs :
Lac Supérieur : le plus grand lac du monde, il est le Grand lac le plus occidental et nordique.
Lac Michigan : lac descendant dans les États-Unis et en forme de hot-dog, Chicago est sur une berge.
Lac Huron : un grand lac qui est au centre des Grands lacs.
Lac Erié : accède aux chutes du Niagara.
Lac Ontario : dernier lac par où commence par la suite le fleuve St-Laurent.

Economie

Le Canada est l'une des nations les plus riches du monde, un membre de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et du Groupe des huit (G8). Le Canada est une économie de marché avec légèrement plus d'interventions gouvernementales que les États-Unis d'Amérique, mais beaucoup moins que la plupart des pays d'Europe. Le Canada eut historiquement un produit intérieur brut (PIB) per capita plus faible que celui de son voisin du sud — bien que la richesse soit plus équitablement distribuée, mais plus élevé que les grandes économies d'Europe occidentale. Pendant la dernière décennie, après une période d'effervescence économique, l'économie canadienne grandit rapidement avec un faible taux de chômage et de grands surplus budgétaires au gouvernement fédéral. Aujourd'hui, le Canada ressemble fortement aux États-Unis quant à son orientation-marché dans son système économique, à ses moyens de production, et à son haut niveau de vie. Alors qu'en mai 2006, le taux de chômage national du Canada était à son plus bas depuis 1974, se chiffrant ainsi à 6,1%, les taux de chômage provinciaux variaient entre 3,4% et 14,8%.

Au cours du XXe siècle, l'impressionnante croissance des secteurs manufacturiers, miniers et des services transforme la nation d'une économie largement rurale à une économie principalement industrielle et urbaine. Tout comme les autres nations modernes et industrialisées, l'économie canadienne est dominée par l'industrie des services, laquelle emploie environ les trois quarts des Canadiens. Cependant, le Canada est, contrairement aux pays industrialisés, exceptionnel quant à l'importance qu'a le secteur primaire dans son économie, avec deux de ses plus importantes industries, le pétrole et le bois d'œuvre.

À l'inverse de la plupart des nations développées, le Canada est un exportateur net d'énergie. Le Canada a de vastes réserves de gaz naturel sur la côte est, et de grandes ressources de gaz et de pétrole principalement situées en Alberta, en Colombie-Britannique et en Saskatchewan. Les grandes étendues de sables bitumineux dans la région d'Athabasca placent le Canada au deuxième rang des pays producteurs de pétrole. En Colombie-Britannique, au Manitoba, en Ontario, au Québec et à Terre-Neuve-et-Labrador se trouve une source d'énergie abondante avec la puissance hydroélectrique à faible coût, qui est une énergie renouvelable.

Le Canada est l'un des fournisseurs les plus importants du monde en produits agricoles, avec la région des Prairies, qui est l'un des plus grands fournisseurs de blé et céréales. Le Canada est le deuxième producteur de diamants au monde, le plus grand producteur de zinc et d'uranium, et un chef de file dans plusieurs autres ressources naturelles telles que l'or, le nickel, l'aluminium et le plomb. Plusieurs des villes, pour ne pas dire toutes les villes de la région nordique du pays, où l'agriculture est difficile, subsistent grâce à une mine tout près ou à une source de bois d'œuvre. Le Canada a aussi un imposant secteur manufacturier concentré principalement dans le sud de l'Ontario, avec son important tissu industriel de l'automobile.

En partie le résultat de son important secteur primaire, le Canada est hautement dépendant du commerce international, spécialement le commerce avec les États-Unis. L'Accord de libre-échange (ALE) de 1989, avec ce dernier, et l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) de 1994, qui inclut le Mexique, déclenchent une impressionnante croissance de l'intégration commerciale et économique du Canada avec les États-Unis. Depuis 2001, le Canada n'a pas connu de récession, et maintient dans l'ensemble la meilleure performance économique du Groupe des huit (G8).

Culture

La culture canadienne est historiquement influencée par les cultures et traditions anglaises, françaises, irlandaises, écossaises et autochtones, ainsi que par la culture américaine en raison de la proximité et des échanges de capital humain existant entre les deux pays. Plusieurs formes de médias et de divertissements américains sont populaires et omniprésents au Canada. À l'inverse, plusieurs produits et divertissements culturels canadiens ont de grands succès aux États-Unis et partout dans le monde. Plusieurs produits culturels sont maintenant généralement commercialisés vers un marché nord-américain unifié, ou un marché global.

La création et la conservation d'une culture canadienne distincte est partiellement influencée par des programmes du gouvernement fédéral, des lois et des institutions politiques telles que la Société Radio-Canada (SRC), l'Office national du film du Canada (ONF) ainsi que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC).

La culture canadienne est aussi grandement influencée par l'immigration récente de personnes provenant des quatre coins du monde. De nombreux Canadiens prisent le multiculturalisme, ce qui fait croire aux yeux de certaines personnes que la culture du Canada est proprement dite multiculturelle. De surcroît, le patrimoine multiculturel du Canada est protégé par l'article 27 de la Charte canadienne des droits et libertés.

Les symboles nationaux sont largement le fruit d'influences provenant de sources naturelles et historiques, ainsi que des peuples autochtones. Plus particulièrement, l'utilisation de la feuille d'érable comme symbole national canadien remonte au début du XVIIIe siècle, et est illustrée sur les anciens drapeaux du Canada, sur son drapeau actuel, sur le cent (prononcé [sənt], ou communément [sən]), ainsi que sur les armoiries. D'autres symboles importants incluent le castor, la bernache du Canada, le plongeon huard, la Couronne et la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Les sports nationaux officiels du Canada comprennent le hockey sur glace (hiver) et la crosse (été). Le hockey est un passe-temps national, et de loin le sport le plus populaire au pays. Les six plus grandes régions métropolitaines du Canada — Toronto, Montréal, Vancouver, Ottawa, Calgary et Edmonton — sont les villes-maison d'équipes faisant partie intégrante de la Ligue nationale de Hockey (LNH). Au sein de toutes les équipes de la Ligue (environ une trentaine répartie entre le Canada et les États-Unis), plus de 50% de tous les joueurs sont originaires du Canada. D'autres sports canadiens populaires comprennent le curling et le football canadien (en particulier la Ligue canadienne de football). Le soccer, le basket-ball et le baseball sont considérablement joués à des niveaux amateurs et de jeunes, mais ne connaissent pas autant de popularité sur la scène professionnelle que les autres sports. Le Canada sera le pays hôte de la Coupe du monde de football des moins de 20 ans 2007, et des Jeux Olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver et Whistler en Colombie-Britannique.

Sport

Les Canadiens vouent une véritable passion pour le Hockey sur glace, discipline dans laquelle ils excellent au niveau international depuis de nombreuses années. Même si le soccer devient de plus en plus populaire, ce sont les sports provenant des États-Unis qui sont les plus répandus : football canadien (similaire au football américain), baseball, basket-ball. On retrouve d'ailleurs les franchises canadiennes dans les championats nationaux américains (NHL, MLB, NBA ...). Enfin, il faut noter que c'est au Canada que les règles modernes du curling ont été instaurées et que c'est le sport le plus regardé à la télévision par les canadiens.
(Source wikipedia), (CC by 2.5)